Le blog de JEAN-PAUL CUIR

L’angoisse du triomphe

Posted in Les angoisses du triomphe by Jean-Paul Cuir on septembre 19, 2008

C’est le 24 octobre 1972 que les deux filles de michel et Roseline, la belle diva Brestoise au destin tragique, se lancent dans l’aventure de la collation et ouvrent, envers et contre tous, un salon de thé sur le port de Brest fréquenté bientôt par le tout gotha portuaire…  Après des début difficiles ou elles servaient d’avantage de demi bok que de thé de Ceylan et tartinaient d’avantage de patée fermier et autres rillettes de la mer que de confiture de framboise sur de fines tranches de tièdes brioches, la success-story  montra enfin le bout de son mutin musot…et comme le dit ce merveilleux adage : Tout vient à point à qui sait attendre.

Jean-Paul Cuir

Publicités

Une Réponse

Subscribe to comments with RSS.

  1. jean claude said, on septembre 19, 2008 at 4:22

    C’est de la dream music ce que vous nous comté là cher Jean Paul. Le Gotha portuaire… je l’ai bien connu… ô !


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :